Division 1 Outdoor – Phase 1

Ce weekend, les FU accueillaient la crème de l’ultimate français : 6 des 12 meilleures équipes actuelles. En jeu: se placer pour décrocher une place dans les 3 premières équipes afin de pouvoir jouer le titre lors des 2ème et 3ème phases.

1517414_846148418764112_5162829155691982639_n

1er match : Friselis de Versailles

4èmes du dernier championnat, les versaillais sont un gros morceau pour commencer. Et ils nous le prouvent dès le début du match en menant assez facilement 5-2. Leurs attaques sont très propres et aucun risque n’est pris. Notre défense qui n’est pas encore a 100% arrive juste à les freiner, mais le disque ne tombe pas. La mi-temps est logiquement remportée par Friselis 9-5. Point assez positif de cette 1ère période, nos attaques sont marquées proprement. A la reprise les FU jouent toujours bien leurs attaques et notre défense commence à avoir plus d’envie. Nous forçons les versaillais a faire des passes plus compliquées et cela paye, nous revenons à 9-10 avec même un Frisbee d’égalisation. Malheureusement nous payons un peu nos efforts et laissons Friselis reprendre une avance confortable 15-12. Bizarrement tout le monde y croit, nous prenons les points les uns après les autres et sentons les versaillais de plus en plus crispés, ce qui donne encore plus d’énergie à notre défense. Les spectateurs sont nombreux pour assister à cette fin de match. Nous encaissons le 16eme point, nous savons donc que nous n’avons plus le droit à l’erreur. Nous revenons à 14-16, une défense et 15-16, encore une et 16-16. Nous nous jetons à corps perdu dans la bataille de ce dernier point. L’ambiance est ultra-chaude et ce sont les versaillais qui ont la pression sur eux. Le disque tombe assez rapidement. Nous le récupérons et sur une belle dernière attaque marquons ce dernier point. C’EST L’EXPLOIT! Explosion de joie dans notre équipe si fière d’avoir réussi non seulement à accrocher mais surtout à vaincre une des meilleures équipes du championnat français. Pour notre 1er match de retour en D1 nous pouvions difficilement espérer mieux.

2ème match: Revolution’Air de Paris
Ils ont été battus 17-1 par Iznogood, le champion de France en titre. Nous sentons cette équipe à notre portée mais prenons tout de même nos précautions. L’échauffement quoique difficile est réalisé sérieusement et nous commençons ce match. Si nos attaques sont à nouveau marquées facilement notre défense n’arrive pas à faire tomber un seul Frisbee. Les parisiens font tourner le Frisbee sans arrêt ce qui gêne considérablement la défense. La mise en place de la zone les gêne dans leur progression mais ils se montrent très patients même s’ils n’avancent pas. A la moitié de la première mi-temps les deux équipes font jeu égal : 5-5. Nous accélérons un peu et profitons de quelques erreurs des parisiens pour prendre une une légère avance et finir cette mi-temps à 9-6. La 2ème mi-temps sera sur le même schéma que la 1ère mais plus à notre avantage, nous remportons ce match 15-10 mais que ce fut difficile !

Avec 2 victoires au terme de cette première journée nous nous plaçons très bien pour la suite, mais il nous reste à jouer dimanche 2 prétendants sérieux à une place en poule haute : Moustix de Lyon et Ultimate Vibration de Cergy.

Après un intermède rugbystique chez la famille Marion fan du RC Toulon euh Toulouse, nous nous retrouvons le lendemain pour l’échauffement dont tous les joueurs d’Ultimate raffolent, celui du dimanche matin! Dur dur de se remettre en jambe mais nous savons que ce match est ultra important, pour les Moustix aussi par ailleurs.

Match 3 : Moustix de Lyon
L’enjeu est tellement de taille que les 2 équipes commencent le match avec un esprit assez contestataire des fautes appelées par l’autre équipes. Cela ne lance pas le match sur une note très positive mais il faut faire avec. Chacun essaie de faire un effort et le jeu reprend. A 6-6 les équipes se sont rendus coups pour coups, mais les FU vont profiter d’un petit creux des lyonnais pour virer en tête à la mi temps 9-6. Nous continuons de la même manière en 2ème mi-temps et prenons jusqu’à 5 points d’avance (11-6). Match plié? C’était sans compter sur le fighting Spirit des Moustix qui reviennent point après point à 10-12 puis 14-15 cap à 17. Nous marquons le 16eme point et sur une belle défense réussissons dans la foulée à terminer cette bataille 17-14. Un vrai gros match d’Ultimate comme on le dira dans la ronde qui aurait été encore meilleur avec un effort de communication de la part des 2 équipes qui ont trop mal commencé en réagissant trop vivement aux appels des uns et des autres.

Match 4 : Ultimate Vibration de Cergy
5ème du dernier championnat de France, s’ils perdent ce match leurs prétentions d’accéder en poule haute seront belles et bien terminées. Au rang des autres enjeux : la place de N°1 du val d’Oise et un peu de fierté de Pablo de rencontrer ses potes.
Et ça commence très mal pour nous, nous balbutions notre Ultimate, les attaques sont ratées par manque de vigilance, par manque de concentration. La défense ne fait pas beaucoup mieux et nous nous retrouvons menés en un claquement de doigt 1-5 puis 2-7. La Vibe vire en tête à la mi-temps 9-4. Nous ne voulons pas abandonner et revenons forts en début de 2ème mi-temps, 7-10 mais la Vibe reprend vite l’ascendant profitant de nos trop nombreuses erreurs : 15-10. Pour finir ils plient ce match 17-11, un match dans lequel nous n’avons été que l’ombre de nous même, efforts lâchés pendant tout le Weekend que nous payons  à la fin? Suffisance ? Peut être que ce match sera un mal pour un bien, il nous aidera à ne pas nous voir plus forts que ce que nous sommes. Nos entraînements sérieux, notre préparation nous permettent d’offrir une belle prestation mais nous ne pouvons pas nous arrêter là.

Nous apprendrons un peu plus tard (on est pas très forts en chiffres chez nous) que nous sommes, malgré cette défaite, directement qualifié pour la poule haute : la cerise sur le gâteau.
Bravo à tous pour ce super weekend, un grand merci à tous les bénévoles qui ont tenu la buvette mis les lignes, installé le matériel, rangé le matériel. On a pris cette organisation parce que personne ne pouvait accueillir et je crois que ça a été plutôt une réussite avec toujours quelques points à améliorer .
Bravo à l’équipe 1 (coach et joueurs) qui s’est donnée de belles ambitions auxquelles nous pouvons toujours prétendre grâce à un travail sérieux et des efforts de chacun. Nous avons d’ores et déjà obtenu le meilleur résultat du club en championnat de France outdoor mais peut on vraiment se satisfaire de ça 😉

CAN’T STOP! WON’T STOP!!!

Responses are currently closed, but you can trackback from your own site.

Comments are closed.