Championnat Outdoor 2014 – Phase finale

Ce weekend avaient lieu à Fontenay les phases finales de Division 1 et Division 2. Après un voyage sans encombre nous nous retrouvons sur place tard dans la nuit.

Le lendemain tout le monde est sur le pied de guerre, motivé comme jamais. Rappelons que l’enjeu est de taille, après les deux premières phases, tout est remis à plat et les 8 meilleures équipes de Division 2 vont se disputer les deux places disponibles pour accéder à l’élite : la Division 1!

Vice champion de France N2 2014

Vice champion de France N2 2014

Samedi : 1er match de poule, Freezgo de Blois

Nous avions fini la phase 2 sur une défaite assez sévère contre cette équipe. Nous voulons donc montrer que ce dernier match ne reflète pas notre niveau réel. Et le début est parfait, nous commençons par mener 3-1, les Freezgo font beaucoup d’erreurs et nous en profitons. Nous ralentissons avant la mi-temps et les Freezgo reviennent à 6-5, toujours à notre avantage. Tout au long de ce match les appels de fautes sont assez tendus, preuve que les 2 équipes ont des ambitions plutôt élevées. Nous reprenons la deuxième mi temps avec l’attaque et reprenons une petite d’avance que nous conserverons jusqu’au bout (12-9).

 

2ème match de poule : Magis Disc d’Angers

Une équipe solide que nous rencontrons pour la première fois cette année. Nous attaquons fort comme à notre habitude et les Magic Disc montrent quelques signes de fébrilité en lançant beaucoup de longues qui n’aboutissent que rarement. Cela nous donne beaucoup de chances pour attaquer à notre tour. D’abord brouillonnes, nos attaques deviennent plus efficaces. Au final, nous nous imposons 13-7. Avec le jeu des points attribués lors des phases précédentes nous sommes assurés de finir premiers de notre poule et nous rencontrerons le gagnant du match Sesquidistus – Monkey Foo.

3ème match de poule : Tsunamis de Nemours

Un début extrêmement brouillon : un 1er point qui dure 17 minutes! Quelques joueurs avec des petits bobos sont au repos de notre côté. L’envie n’est pas vraiment au rendez-vous dans ce match sans enjeu. Le match est très serré, nous cherchons à reprendre le dessus face à des Tsunamis qui veulent arracher leur première victoire de la journée. Au final nous nous inclinons 6-7 au terme d’un cap épique au cours duquel les Tsunamis auront eu beaucoup d’opportunités avant d’enfin concrétiser leur dernière attaque.

 

Fin de notre 1ère journée, le contrat est rempli nous sommes en demi-finale contre les Sesquidistus de Strasbourg. Après une petite bière offerte par Franckie, nous filons nous reposer pour être en forme pour LE match de l’année.

 

1/2 finale : Sesquidistus de Strasbourg

Soyons clair, c’est le match sur lequel se joue un peu notre saison. L’objectif étant de monter en Division 1, il faut le gagner. Et ça part plutôt mal, les Sesquidistus prennent l’avantage (2-5), ils attaquent très bien notre zone qui les avait tant embêtés à Nîmes. Qu’à cela ne tienne, nous passons en défense homme à homme. Nous rattrapons notre retard et revenons à 6-6, à la mi-temps les Sesquidistus virent en tête 7-6. Alors qu’il y aurait eu tant d’occasions de se brouiller, de rejeter la faute sur l’autre, bref de faire éclater l’équipe, jusqu’à présent nous restons ensemble. Nous sommes hyper motivés, le doute ne s’installe pas chez nous. Au début de la deuxième mi-temps nouveau coup dur, quelques erreurs chez nous permettent aux Sesquidistus de prendre le large (6-9), au fur et à mesure que la fin du match se rapproche notre marge d’erreur diminue. Toutefois on sent que les Sesquidistus sont un peu entamés physiquement, ce match dure 90 minutes et ils ne sont que 11 joueurs. Petit à petit nous revenons et les appels des Sesquidistus se font plus rares, leurs longues se multiplient mais aboutissent moins. Cette fois c’est clair nous dominons physiquement à défaut de dominer au score. Enfin nous revenons à égalité : 10-10, c’est le dernier point du temps règlementaire. Nous le marquons! Cap à 13, et nous marquons encore le point suivant, 12-10. Les Sesquidistus marquent leur attaque, c’est à notre tour de tenter de finir ce match, on sent un peu de tension mais sur une ultime combinaison Junior sur Gregie nous marquons ce dernier point! C’est fait, nous sommes en Division 1, les Sesquidistus nous ont poussés dans nos limites physiques et mentales au terme d’un match de très bon niveau tant de leur part que de la notre. Alors qu’il y aurait eu tant d’occasions de craquer et à coup sûr d’offrir ce match aux Sesquidistus, nous avons su rester soudés, ce qui nous a tant manqué ces dernières années, nous avons réussi à le faire dans ce match. Être un groupe qui fait des erreurs ensemble, qui souffre ensemble, qui revient ensemble et qui gagne ensemble. Cela ne veut pas dire que nous sommes arrivés au bout du chemin, mais des progrès se font sentir et nettement.

Nous avons droit à une grosse pause de 10 minutes avant de jouer la finale, cool!

Team2

Finale contre les Raging Bananas de Nantes

Nous avons gagné à Nîmes, ils ont gagné à Saint-Prix, ce match est le match décisif entre nos deux équipes. Nous ne savons pas trop à quoi nous attendre vu que nous enchaînons quasiment les deux matchs. Pourtant ça commence plutôt bien, nos attaques sont assez propres, notre défense solide. Nous prenons l’avantage, les Raging restent au contact mais sont derrière. Petit à petit nous essayons d’accélérer encore avec ce qui nous reste comme énergie. Nous grappillons jusqu’à 3 points d’avance, mais les Raging ont définitivement un fighting spirit extra-ordinaire. Ils réussissent à rattraper leur retard et égalisent à 11-11 cap à 12. Nous avons l’attaque, nous touchons le frisbee dans la zone adverse, il n’est  malheureusement pas catché. Les Raging attaquent et amènent le frisbee au bout, le titre est pour eux. Il s’en est fallu d’un cheveu. Les FU ont tout donné dans cette finale et n’ont pas à rougir de leur 2ème place.

 

Au final, le weekend est très positif, si nous restons sur un petit goût d’inachevé au terme de cette finale, nous avons sorti 2 matchs d’une grande intensité et d’une belle qualité. L’objectif de notre saison est atteint. Sur le plan du jeu, les FU sont plus appliqués dans leurs attaques, plus mordants en défense, plus réguliers dans les efforts fournis. S’il reste parfois quelques passages à vide cela devient plus rare tout comme les énervements et l’équipe reste soudée de plus en plus souvent. La montée en Division 1 est une première marche, courage les gars il y en a encore beaucoup devant nous : CAN’T STOP, WON’T STOP!!!

Merci à tout nos supporters! Merci aux FU!

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.